Dans cet article nous allons illustrer quelques activités proposées post-confinement dans les Accueils de Loisirs des  maisons de quartier de Reims par l’association Part’Ages 51.

L’intérêt de ces différentes animations sont :

  • Faciliter l’expression des enfants sur leur vécu durant la période de confinement et d’ après confinement,
  • Recueillir leur ressenti,
  • Les aider à renforcer les compétences psychosociales sollicitées dans ce contexte ;

PartAges 51 a proposé aux animateurs, deux séances pour deux groupes d’âge (6-8 ans, 8-12 ans)

ACTIVITES PROPOSEES AUX 8-12 ANS :

  • PREMIERE SEANCE:
  • Le jeu du ballon et des rimes : Rituel d’interconnaissance : Assis en cercle, la première personne commence par « Je m’appelle … » en liant son prénom avec une rime, puis l’enfant lance le ballon à un de ces camarades, qui lui-même répétera l’action.
    • Objectifs : Se présenter, savoir donner une caractéristique de soi même à autrui.
  • Activité sur le ressenti face au confinement : Outil d’appui utilisé : MOTUS, il est composé d’images de dessins symboliques. (Pour en savoir plus : https://partages51.asso.fr/les-outils-de-partages/autres-outils/)
    • Question ouverte, qui permet de laisser un grand champ de réponses : « Comment chacun a vécu le confinement ? »
    • Choix des images : Face à cette interrogations les enfants devaient choisir trois images de l’outil « MOTUS » en lien avec leur ressenti du confinement
  • Objectif : Permettre de mettre des mots sur leur ressenti face à :
    • Ce qui a changé (Ex : on était enfermés, les devoirs à la maison…)
    • Ce qui a été dur (Ex : Regarder les infos, les anniversaires sans amis ni famille, être constamment en famille…)
    • Ce qui a pu être fait (Parler et jouer avec les frères et sœur, lire…)
    • Leurs émotions (Triste, maîtresse qui manquait…
    • Ce qui a pu les aider (Ex : animaux de compagnie)
    • Ce qui les a valorisés (Ex : j’ai écrit les attestations pour ma maman qui ne parle pas français)
  • Fin de séance : La valorisation
    • Réalisation d’une affiche où tous les enfants ont dessiné leur r
  • SECONDE SEANCE :Le Jeu PartAges 
  • Jeu de plateau coopératif sur la santé et la prévention des conduites à risques. (Pour en savoir plus : https://partages51.asso.fr/les-outils-de-partages/)
    • Objectifs: Permettre aux enfants de s’exprimer, d’échanger, se concerter, argumenter autour de questions, de manière ludique.
    • Les questions visent le développement de la capacité à s’informer, choisir, se connaitre, vivre ensemble
    • Exemples de questions :
      • Il y a trois façons de réagir face à un danger lesquelles ?
      • Qu’est ce qui peut faire peur ?
      • Pourquoi des parents peuvent refuser que leur enfant ait un téléphone portable ?

ACTIVITES PROPOSEES AUX 6-8 ANS :

PREMIERE SEANCE :

  • Le jeu du ballon et des savoirs-faire : Rituel d’interconnaissance : même déroulement que ci-dessus
  • Activité sur le ressenti du post-confinement, Outil d’appui utilisé photolangage de l’ADOSEN (pour en savoir plus :http://adosen-sante.com/ephotoexpression
  • question  ouverte: « Comment chacun a vécu le déconfinement et le retour à l’école ou à l’accueil de loisirs ?  La suite de l’activité reprenait la démarche utilisée pour les 8-12 ans.
  • Fin de séance : Jeu « J’appelle les personnes qui… » Fiche-Jappelle-les-personnes-qui……. Lien

Déroulement du jeu :L’animateur dit une phrase commençant par « Je m’appelle… et je lance le dé parterre à… » Cette personne doit répondre à la question sur la face supérieure du dé. Le but est de dire son prénom à haute voix et d’exprimer ce que chacun aime.

La séance avec des marionnettes :
L’animatrice a proposé des situations auxquelles peuvent être confrontées les enfants .

Objectifs: pouvoir faire exprimer ses émotions par les enfants et prendre en compte celles des autres, renforcer l’empathie par rapport aux autres , choisir des solutions pour résoudre un problème situation , découvrir ses propres ressources, ses limites.

Deux situations ont été abordées :
Théo le guépard ne veut plus aller à la piscine avec l’accueil de loisirs, car les enfants du groupe l’ont menacé de le faire couler et boire la tasse. Comment peut-on l’aider pour surmonter sa peur et continuer à vouloir venir à l’accueil de loisirs et participer à la séance de piscine.

La maman girafe de Léa demande à sa fille d’arrêter de jouer sur sa console de jeu.Léa ne sait pas trop quoi faire et n’est pas très motivée pour faire autre chose.
Comment l’aider pour faire ou trouver une autre activité qui l’intéresse ?

Les enfants ont été invités à venir proposer leurs pistes de solutions en manipulant une autre marionnette.
Pour la première situation, les propositions amenées par les enfants Théo le guépard ont été d’aller chercher de l’aide auprès d’un adulte (parents et animateur), de l’accompagner et de rester avec lui pendant la séance piscine, de le conseiller pour montrer qu’il n’a pas peur du groupe.
Pour la seconde situation : les enfants ont proposé à Léa, de négocier avec ses parents pour pouvoir continuer de jouer, de faire des coloriages à la maison, de jouer aux jeux de société ou avec ses jouets, de l’inviter à venir jouer dehors.

La séance s’est terminée par le jeu « j’appelle les personnes qui….. » .