Historique

1998

Création de l’Association PART/AGES 51, le 10 novembre 1998.

Objet : « prévention des risques liés aux rencontres et aux consommations de produits psychoactifs ».

Président fondateur : le Dr Jean-Claude COQUS, médecin généraliste et psychanalyste. Il assure pendant près de 12 ans de nombreuses interventions dans les secteurs urbains et ruraux, les établissements d’enseignement général et professionnel, publics et privés et dans les entreprises.

L’Association réalise des programmes de formation pour tous les publics, participe aux formations initiales et continues, sensibilise les professionnels, forme des personnes-ressources de toutes les professions et anime des temps d’information et d’échanges avec les parents.

2000

Création au sein de l’association du groupe « Outils de Prévention pour Enfants » (OPE).

Ce groupe répond à une demande croissante d’interventions en école élémentaire et dans les premières classes du collège. Les professionnels relais formés s’impliquent activement et constituent un groupe de travail pluridisciplinaire qui a comme objet le développement et l’évaluation d’approches et d’outils adaptés aux interventions auprès d’enfants. Parmi eux : le Dr Véronique Sientzoff, médecin scolaire (qui fut également durant de nombreuses années, la secrétaire de l’association), Micheline Mathieu-Vermote, psychologue et documentaliste, Anne Collet, infirmière scolaire, Mireille Mireux, infirmière scolaire et Martine Fournier, animatrice en Maison de Quartier.

2002

Organisation par le groupe OPE d’une formation sur le programme de santé « Les amis de mon jardin »

Trois journées animées par des intervenants du CRES du Nord. Dix professionnels du département en bénéficient.

2004

Création du Jeu PARTAGES.

Un jeu coopératif pour la santé. Plus d’informations.

2005

Réalisation d’un Classeur d’activités et mise à jour du Jeu PARTAGES (version 02)

2006

Réalisation de la version 03 du jeu PARTAGES.

2008

Réalisation des versions 4 et 4b du jeu PARTAGES.

2009

Validation par la Commission Nationale de Validation des Outils de prévention de la MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie) de la version 4b du jeu PARTAGES.

Dans le département de la Marne, le jeu est mis à disposition gratuitement en échange d’une participation à son évaluation.

Depuis fin 2007, vente et mise en œuvre de près de 250 exemplaires du jeu dans les différents départements de France, en Belgique et en Suisse.

2010

Mise au point et passation d’une enquête pour l’évaluation des interventions auprès des élèves des classes de 4ème jusqu’à la terminale.

Analyses partielles des données recueillies depuis 2001 effectuées avec l’ORS Champagne-Ardenne.Publication (PART/AGES 51 – ELS Concept) de l’analyse globale des données de l’enquête sur une période de 5 ans financée par une subvention du Groupe Régional de Santé Publique (obtenue en 2008).

Adaptation des modalités d’évaluation pour mieux répondre aux attentes de l’ARS (Agence Régional de Santé), notre principal financeur.

2012

Diffusion du jeu PARTAGES dans tous les Instituts Universitaires de Formation des Maîtres (IUFM) de France et d’Outremer.

Elle est assurée par le Réseau des universités pour l’éducation à la santé (UNIRéS) grâce à une subvention de la MILDTProjet d’évaluation de l’impact des actions de prévention de l’association vis-à-vis des conduites addictives par le développement des compétences psychosociales. En partenariat avec l’Observatoire Régional de la Santé de Champagne Ardenne et l’IUFM de Reims. Projet financé en 2012 par la MILDT. Pas de reconduction du financement l’année suivante.

2013

Modification des buts de l’association

Jusqu’alors focalisée sur la « prévention des risques liés aux rencontres et consommations des produits psycho-actifs » l’Association s’intéresse désormais à la « prévention des conduites addictives et des risques associés ».Cette évolution est en relation avec l’évolution du domaine des drogues et des dépendances vers celui, plus large, des conduites addictives, incluant notamment les troubles du comportement alimentaire, le jeu pathologique, ou –plus récemment- l’usage abusif des jeux vidéo.

2017

Attribution d’une Convention d’Objectifs et de Moyens par l’ARS Grand Est pour la réalisation d’actions dans le domaine de la « Prévention des souffrances psychiques par le développement des compétences psychosociales chez les jeunes enfants. ».

Le public ciblé : les enfants de 2 à 12 ans, les professionnels-relais et les parents. Lien avec COM dans rubrique projets.

2018

Attribution d’une Convention Pluriannuelle d’Objectifs et de Moyens avec l’ARS en cours de signature qui reprend en partie les objectifs de la COM

2020

En conclusion :

Entre 1998 et 2018 l’Association a répondu aux demandes de plus de 70 établissements, collèges et lycées, publics et privés. Les activités de sensibilisation menées en milieu scolaire touchent chaque année dans le département de la Marne, entre 1000 et 1500 enfants, adolescents et jeunes adultes et entre 300 à 500 adultes, personnels et parents.